Le Dit du vieux Marin

Ombres -oeuvres picturales et photographiques-

 

 

 

Un retour aux sources, sans l’ombre d’un doute… pour cette troisième exposition personnelle de Martine Le Cornec dans la ville qui l’a vue grandir.

Exposition visible dans les galeries du désormais National Centre Dramatique de Vire, du vendredi 6 octobre au samedi 2 décembre 2017 inclus.

 

Vernissage prévu le vendredi 6 octobre à 18h30.

Parti-prix

aff-pp-72dpiC’est parti !!!… pour cette exposition qui prend le parti de soumettre… à « Prix d’amis » quelques 100 œuvres de 7 artistes plasticiens.

A noter, le vernissage qui se tiendra à la Galerie « Vie de Chien« , à Dinan (Côtes d’Armor), le vendredi 25 novembre à partir de 19h.

Singuliers multiples

AFF SM DINAN wUn oxymore de mise pour le titre de cette exposition d' »estampes originales » le plus souvent « monotypées », présentées à l’Espace Botrel en l’Hôtel Bazin de Jessey à Dinan jusqu’au 15 août 2016.

Un remerciement tout particulier à l’adresse de la ville de Dinan, de Charles Pasino et de Sophie Lamy de l’association « Pas/sage« pour la confiance qu’ils ont su me témoigner.

 

EGM

Exposition « Concorde »

SUAIRE+PIETA wct

Mois de la Photographie – 2016

LOGO Mois Photo wSous le titre «Traits», une trentaine de dessins de Martine Le Cornec est exposée jusqu’au 10 avril en la Chapelle du Musée de Vire aux côtés des œuvres photographiques de Felipe Ferré «50 ans de photographie» et de Serge-Philippe Lecourt «La vie dans le viseur».

 

IX èmes dialogues du patrimoine religieux et de la création contemporaine

ob_ba822d_2015-visuel-jep-bdUne exposition/installation de très courte durée pour honorer le Patrimoine au cœur de la chapelle Notre-Dame de la Victoire à Valognes (nord Cotentin).
Un remerciement tout particulier à l’adresse de Julien Deshayes qui a su me témoigner sa confiance ainsi qu’aux services techniques de la Ville pour leur étroite assistance. A voir donc, sans réserve aucune, pour qui veut « cheminer vers la lumière », cette « mise en situation » d’éléments tout à la fois terrestre, maritime et céleste, jusque ce dimanche 20 septembre inclus.

 

AFF A3 ND BAT wInstal générale

 

 

Aux larmes, Citoyens !!!

LIB TRAM NG

S’il est besoin de légender ce détail de l’oeuvre emblématique de ce cher Eugène D. « La Liberté guidant le peuple« 

Concédons que nous n’avons pas toujours -somme toute assez rarement- partagé les idées véhiculées par Charlie Hebdo ; il n’en demeure pas moins intolérable d’attenter à quelque liberté d’expression que ce soit -satirique fût-t-elle, sur le sol même qui l’a vu naître, au prix du sang versé pour y parvenir, et la maintenir, tant bien que mal, jusqu’à aujourd’hui.

En ce sens, nous sommes Charlie, qui, à n’en pas douter un seul instant, se relèvera de ses encres sanguines, de cet odieux massacre, et resterons Charlie, quoiqu’il puisse advenir, et à quelque fatwa devrions-nous faire face.

Au nom de cette très chère Liberté, rudement acquise, de la défense de la laïcité républicaine, de la Libre expression, rassemblons-nous, dressons-nous face à cette nouvelle, lâche et aveugle barbarie, fruit blet de la bêtise et de l’obscurantisme.

Gardons-nous toutefois, s’il est besoin de rappeler à la raison, de toute stigmatisation des « Français de confession musulmane » (et non des « Musulmans de France » comme il se dit, je le crois, fort maladroitement : l’appartenance à un état républicain, un pays laïc, ne doit-elle pas primer sur toute appartenance religieuse, de quelque obédience qu’elle soit et ce, d’où que nous venions ?).

Cette nuance sémantique, dans ce contexte d’extrême tension entre les communautés, de tentatives de division, d’éclatement du vivre ensemble du peuple français, croyant ou non, revêt ici tous son sens.

Eric-Georges MICHEL. Janvier 2015

Mathias Pérez – ART UP

artup_2014_logo

 

 

Mathias Pérez est présenté par la Galerie Mézières au Grand Palais de Lille du 13 au 16 février 2014 pour la 7e édition de ART UP (précédemment Lill’Art Fair).

A cette occasion, Mathias dédicacera sa dernière monographie (168 pages).

 

 

mathias_perez_book_2014

Crédit photo : Isabelle Mézières